Augmentation mammaire

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

 

chirurgie mammaire

Gagnez une à deux tailles de bonnet en économisant jusqu’à 42 % sur le prix d’une augmentation mammaire en France, avec la même qualité.

Lors d’une augmentation mammaire, l’insertion d’un implant mammaire sous le sein permet à la patiente de gagner une à plusieurs tailles de bonnets. La qualité des implants mammaires est très importante dans le résultat final. C’est pour cela que chez Novacorpus, les chirurgiens esthétiques utilisent du matériel de pointe et des implants mammaires haut de gamme et sûrs.

Pourquoi recourt-on à une augmentation mammaire ?

opération mammaire

L’augmentation mammaire est une opération très pratiquée. Elle permet d’augmenter le volume d’une poitrine jugée trop petite, ou de lui donner ou redonner une forme plus séduisante. Si les seins ne sont pas assez développés par rapport à la morphologie de la patiente, cela peut être dû à un développement insuffisant à la puberté, ou à une perte de volume plus tardive, notamment à la suite d’une grossesse, d’un amaigrissement ou d’une perturbation hormonale. Une ptose (chute du sein) peut également se produire, c’est-à-dire une poitrine tombante avec distension de la peau et aréoles trop basses.

Ces phénomènes sont vécus par certaines femmes comme des atteintes à leur féminité et peuvent provoquer de véritables complexes. L’augmentation mammaire permet à la patiente de retrouver confiance en elle et confort psychologique.

Principes

Les implants sont des poches insérées sous la glande mammaire, composées d’une enveloppe en silicone et d’un produit de remplissage. Ce dernier, c’est-à-dire le produit contenu dans l’enveloppe, varie selon les prothèses (un implant est un type de prothèse). S’il peut s’agir d’une solution saline, la majorité des implants sont toutefois remplis de gel de silicone.

Une patiente doit avoir au moins 18 ans pour pouvoir bénéficier d’une augmentation mammaire.

L’opération n’est pas prise en charge par l’assurance maladie, excepté dans de très rares cas d’absence totale de poitrine ou de reconstruction après une ablation pour traiter un cancer du sein.

Les implants préremplis de gel de silicone nouvelle génération

Remplis de gel cohésif, ni liquide ni solide, ils sont très proches de la consistance d’un sein. Ce gel est exigé par les normes européennes. Les prothèses que nous utilisons répondent à des nombreuses normes européennes comme la norme NF EN ISO 10993 “Evaluation biologique des dispositifs médicaux”.

L’enveloppe

Elle peut-être lisse ou rugueuse.

  • Enveloppe lisse

De moins en moins utilisée, car le risque de rotation de l’implant est plus élevé.

  • Enveloppe rugueuse (ou texturée)

Les tissus mammaires adhérent plus efficacement à l’implant, réduisant le risque de rotation de celui-ci. De plus, le risque de formation de coques rigides autour de l’implant est réduit.

Les formes d’implants

Il existe deux types de forme d’implant mammaire : rond et anatomique.

  • La forme ronde

C’est la forme classique, qui donne aux seins la forme d’une pomme. En faisant varier la projection (la profondeur de bonnet) le chirurgien peut toutefois leurs donner différentes formes, du simple contour légèrement redessiné à la poitrine pigeonnante.

  • La forme anatomique

Les implants sont profilés en forme de goutte d’eau ou de poire. Le chirurgien peut agir sur la projection, mais aussi la largeur et la hauteur de la prothèse, de façon à obtenir un large choix de possibilités.

Cette diversité permet de s’adapter avec une grande finesse à la morphologie et aux souhaits de la patiente. Il est très important de discuter avec le chirurgien, qui pourra vous présenter des options en harmonie avec votre silhouette et en accord avec vos attentes.

Avant après augmentation mammaire
Mme A.B, augmentation mammaire avec Novacorpus

Avant l’intervention

Après une anamnèse (histoire médicale de la patiente) et un examen, le chirurgien considérera toute une série de paramètres, tels la taille, le poids, l’allaitement, la qualité de la peau ou encore la morphologie de la cage thoracique et de la glande mammaire. Des photos de seins après augmentation mammaire vous seront montrées pour vous aider à prendre votre décision. Les détails de l’intervention sont fixés et communiqués aux patients : emplacement de la cicatrice, taille des implants et positionnement par rapport au muscle.

Un bilan sanguin peut être effectué avant l’intervention. Une consultation avec le médecin-anesthésiste a lieu avant l’opération.

Préparation

Il est fortement conseillé d’arrêter de fumer au moins un mois avant et après l’augmentation mammaire. En effet, fumer accroit les risques de complications après toute intervention chirurgicale. Par exemple les risques consécutifs à une mauvaise cicatrisation augmentent en moyenne de 300 %. Cela peut-être l’occasion de stopper définitivement le tabagisme, n’hésitez-pas à en parler à votre médecin.

La prise de médicament contenant de l’aspirine doit être suspendue dans les 10 jours précédent l’intervention.

Il est important de ne rien manger ni boire dans les six heures précédent l’intervention.

Déroulement

Une augmentation mammaire se fait sous anesthésie générale et dure 2h30. Selon les cas, l’intervention se fait en ambulatoire (sortie de l’hôpital le jour même) ou requiert une nuit d’hospitalisation.

Quatre voies sont possibles pour les incisions :

  • voie sous-mammaire : dans le sillon sous le sein (la plus fréquente et quasiment la seule utilisée par nos chirurgiens car la plus discrète et pratique)
  • voie aréolaire : sur la circonférence de l’aréole entourant le mamelon
  • voie axillaire : incision dans le creux de l’aisselle
  • voie sous-mammaire : dans le sillon sous le sein

Puis les prothèses sont installées en passant par les incisions, en avant ou en arrière des muscles pectoraux.

En cas de ptose (seins tombants), il peut être utile de recourir à une mastopexie (ou lifting mammaire).

Après l’intervention

  • Des douleurs sont possibles et peuvent être traitées par des antalgiques.
  • Un pansement est présent pendant 10-14 jours.
  • Un soutien-gorge médical avec fermeture à l’avant est recommandé nuit et jour pendant au moins 1 mois.
  • Massez les cicatrices avec une crème cicatrisante et les seins avec une crème nourrissante.
  • Une convalescence avec arrêt de travail de 5 à 10 jours est à prévoir.
  • La mobilité des bras peut être douloureuses quelques semaines.
  • Il est recommandé de porter un soutien-gorge de sport durant plusieurs mois, la poitrine étant plus lourde.
  • La reprise d’une activité sportive est déconseillée avant 1 à 2 mois.

Le résultat

avant après opération mammaire

Il faut attendre 3 à 6 mois pour apprécier le résultat définitif, le temps que la peau retrouve sa souplesse et que les tissus s’adaptent à la forme des seins. Les augmentations mammaires apportent en général une grande satisfaction aux patientes qui ont des attentes réalistes, le bénéfice étant également psychologique.

La cicatrice laissée par l’intervention est presque invisible. Elle est généralement placée sous le sein, et plus rarement dans l’aisselle ou autour de l’aréole.

En savoir plus sur l’emplacement des cicatrices >

Il faut envisager de changer les implants mammaires à base de gel de silicone après 10 à 20 ans. Dans tous les cas, la patiente ne doit pas oublier de faire surveiller ses implants et de se faire examiner avec régularité. Il est difficile de détecter l’usure de ces implants sans échographie. Une échographie par an est donc conseillée jusqu’à l’âge du dépistage par mammographie.

Les complications possibles

Risques liés à l’anesthésie

Le médecin-anesthésiste informe le patient des risques relatifs à l’anesthésie. Ils sont statistiquement très faibles : risque de nausée et vomissements post-opératoire, risque de compression nerveuse dû à la position sur la table d’opération ou encore allergie. Grâce à la modernité des cliniques et l’expérience des médecins avec lesquels travaille Novacorpus, l’anesthésie se déroule dans des conditions de sécurité optimale.

Risques liés à l’intervention

La très grande majorité des augmentations mammaires se déroule sans le moindre problème. Les risques sont réduits mais ne peuvent pas être complètement écartés. Certains sont liés au geste chirurgical en lui-même comme l’hématome ou l’infection (nécrose cutanée et pneumothorax sont très rares), d’autres aux implants.

Les principaux risques liés aux implants sont les suivants:

  • Formation de plis ou de vagues: Cela survient surtout chez des femmes minces. Elle peut nécessiter une réintervention.
  • Apparition de « coques »: En présence d’un corps étranger, l’organisme se défend en développant une membrane autour de « l’intrus », en l’occurrence l’implant. C’est une réaction normale. Il se peut toutefois que cette membrane, dite capsule périprothétique, d’ordinaire fine et imperceptible, devienne plus épaisse et fibreuse, emprisonnant l’implant. Selon le degré de constitution de la coque, le sein peut se raffermir, être compressé jusqu’à empêcher la mobilité de l’implant, devenir inflammatoire et douloureux avec déformation visible. Cette réaction a été rendue plus rare par les progrès obtenus en matière de conception des implants. Le cas échéant, une reprise chirurgicale peut avoir lieu, afin de sectionner la capsule ou la retirer complètement.
  • Rupture de l’implant: Elle nécessite de le remplacer. Les fabricants sérieux comme Mentor offre une garantie lors de rupture précoce (moins de 10 ans).

La qualité Novacorpus

Au lieu de se faire opérer d’une augmentation mammaire à Paris, Lyon ou Marseille, grâce à Novacorpus, vous bénéficierez ainsi d’un tarif bien plus avantageux tout en profitant d’une chirurgie tout aussi qualitative. Nous sélectionnons nos chirurgiens esthétiques partenaires selon les mêmes critères de qualité qu’en France (pour en savoir plus). Cette même exigence nous conduit à déconseiller, auprès de nos patientes, l’augmentation mammaire par Macrolane ou lipofilling.

En effectuant votre augmentation mammaire en Belgique ou en Turquie, vous ferez d’importantes économies tout en bénéficiant d’un service médical de pointe, veillant à ce que vous soyez parfaitement préparée pour l’intervention, et d’un suivi postopératoire de qualité. En cas de complications médicales, une assurance et une garantie couvriront les frais.


 

avant après augmentation mammaire


 Découvrez les prix pour une augmentation mammaire

 Prix augmentation mammaire  

 Prix chirurgie esthétique en Belgique     Prix chirurgie esthétique en Turquie  

NB: les autorités sanitaires européennes ont certifié la marque de prothèses mammaires que nous utilisons : Mentor ©. Aucune prothèse de marque PIP n’a jamais été utilisée par les chirurgiens de Novacorpus.

Offre spéciale : pour les patientes souhaitant remplacer des prothèses PIP posées par un autre chirurgien (cliquez ici).


Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre page relative aux questions sur la chirurgie esthétique. Vous pouvez également nous contacter au moyen du formulaire, nous serons heureux de répondre aux questions.