Abdominoplastie

opération chirurgie du ventreL’abdominoplastie est une chirurgie du ventre(souvent associée à une liposuccion du ventre ou un lifting des seins ) et est une bonne solution si vous ne savez plus comment perdre du ventre. Elle est souvent proposée après les grossesses mais également, et de plus en plus, aux hommes.

Quand recourir à l’abdominoplastie ?

En fonction de divers paramètres tels que la quantité de surcharge graisseuse, la tonicité des muscles du ventre ou bien sûr les attentes du patient ou de la patiente, le chirurgien propose la technique de correction de la paroi abdominale la plus appropriée. L’abdominoplastie est indiquée lorsque, en plus d’une surcharge graisseuse, des lésions cutanées sérieuses sont observées (tonicité perdue, vergetures). Elle peut être recommandée aux hommes comme aux femmes.

L’abdominoplastie n’est pas une intervention légère, toutefois les progrès techniques dont elle a bénéficié l’ont rendu plus simple à réaliser, tout en améliorant sensiblement la qualité des résultats: Il en résulte davantage de confort pour le (la) patient(e) et des suites plus légères à l’opération.

Principes

Il s’agit, pour retrouver un ventre plat, d’enlever la peau la plus abîmée (vergetures, cicatrices, distension) et de redraper la peau saine autour. L’abdominoplastie peut-être couplée à une lipoaspiration (aspiration de la graisse en surcharge).

Quel poids faut-il faire avant une abdominoplastie ?

Il sera demandé au patient ou à la patiente de ne pas excéder un certain poids. En effet, une éventuelle surcharge pondérale devra être prise en charge avant l’abdominoplastie. Un régime amaigrissant peut donc être mis en place plusieurs mois avant l’intervention chirurgicale, si besoin avec l’aide d’un nutritionniste. L’opération est en effet contre-indiquée en cas d’obésité ou de surpoids important pour deux raisons :

  • les suites opératoires risquent d’être plus longues ;
  • l’intervention risque d’être inefficace : ventre pas assez plat étant donné la subsistance d’une surcharge graisseuse, relâchement probable de la peau si une prise de poids survient après l’opération.

L’abdominoplastie étendue classique

La plus fréquente, elle consiste à enlever un large pan de peau, compris entre l’ombilic et le pubis. La peau saine, généralement située au-dessus de cette zone, est ensuite retendue vers le bas, tandis que l’ombilic est repositionné normalement.

La taille, variable, de la cicatrice est le plus souvent prévisible, si bien que le patient devra en être clairement informé. Généralement, elle est située en haut des poils pubiens et remonte dans les plis de l’aine.

Les abdominoplasties localisées

Si la peau est moins abîmée, une abdominoplastie localisée peut être la solution. La cicatrice est alors plus discrète.

Préparation d’une abdominoplastie

  • Il est fortement conseillé d’arrêter de fumer au moins un mois avant et après l’abdominoplastie. En effet, fumer accroit les risques de complications après toute intervention chirurgicale.
  • L’interruption d’une contraception orale (pilule) peut être demandée.
  • La prise de médicament contenant de l’aspirine doit être suspendue pendant les 10 jours avant l’intervention.
  • Il vous sera demandé de prendre une douche la veille de l’opération, en prévention des infections nosocomiales (infections contractées à l’hôpital). Le savon antiseptique qui vous sera prescrit s’attaque aux germes.
  • Il est important de ne rien manger ni boire dans les 6 heures précédent l’intervention.

Déroulement de l’opération chirurgicale

L’intervention, sous anesthésie générale, dure de 1h30 à 2h. L’hospitalisation s’étend sur 1 à 3 jours.

  1. Le tracé des incisions dépend de la quantité de peau abimée et de l’endroit où elle se trouve. La surcharge de graisse peut être extraite par lipoaspiration, les muscles abdominaux peuvent être retendus, des lésions éventuelles (une hernie qui est un bombement de l’intestin à travers une faiblesse de la paroi abdominale ou un diastase qui est un écartement des muscles de l’abdomen permettant à l’intestin de s’y glisser) pouvant être traitées.
  2. La peau au-dessus de l’ombilic est donc redrapée et peut bénéficier d’un « capitonnage », au cours duquel des sutures internent fixent la peau aux muscles de l’abdomen afin de mieux répartir les tensions.
  3. Un pansement modelant est ensuite posé autour du ventre, parfois avec une gaine de contention.

Quelles peuvent être les complications d’une abdominoplastie ?

En matière de chirurgie, le risque zéro n’existe pas. L’abdominoplastie, comme n’importe quelle intervention chirurgicale, peut engendrer des complications, d’autant qu’il s’agit d’une opération lourde.

Parmi ces risques et complications on peut citer :

  • La formation d’un hématome ;
  • Une infection ;
  • Des problèmes vasculaires, comme une phlébite ou une embolie pulmonaire, qui sont généralement évités grâce au port de bas de contention et à la prise d’anti-coagulants ;
  • Suite à une infection, une nécrose cutanée limitée peut se former. Elle est le plus souvent très localisée et les cellules de la peau se régénèrent une fois la nécrose prise en charge ;
  • Un écoulement anormal, appelé épanchement lymphatique, peut survenir. Traité il s’assèche rapidement sans plus de complications.

Les risques dépendent beaucoup de votre état de santé avant l’intervention. Un poids trop important, le tabagisme, une mauvaise hygiène de vie, sont autant de facteurs qui augmentent les risques de l’intervention chirurgicale.

Photos avant après : quel résultat pour une abdominoplastie  ?


On ne peut juger du résultat qu’un an après l’abdominoplastie. La cicatrice s’estompe très largement. Très légèrement visible, elle peut la plupart du temps être parfaitement dissimulée sous les sous-vêtements ou le maillot de bain. Au-delà de la satisfaction esthétique qu’elle apporte, l’abdominoplastie procure un nouveau confort à la patiente ou au patient, y compris sur le plan psychologique.


Prix d’une abdominoplastie

Vous pouvez bénéficier d’une mini-abdominoplastie à partir de 2.500 €, et d’une abdominoplastie dès 2800 €. Vous économisez jusqu’à 5000 € par rapport aux prix habituellement constatés.


“Je suis vraiment contente de la précision et la rigueur avec laquelle votre chirurgien a effectué ce travail. Vous m’aviez effectivement indiqué qu’il est très prudent quant à la précaution d’hygiène et autre, mais il m’a aussi fait une boutonnière hors pair ! Merci d’avoir choisit un chirurgien aussi compétent et minutieux. Tout est parfaitement net, il n’y a eu aucune infection ni boursouflure. Il est vrai que cela dépend aussi de la cicatrisation de chacun, mais quand je vois certaines photos d’autres personnes dans d’autres conditions, je me dit que vous avez vraiment bien sélectionné votre intervenant. En respectant scrupuleusement les indications du docteur, tout se passe bien. Les résultats actuels sont vraiment satisfaisants.”

Mme C.D.
abdominoplastie en décembre 2010

Vos questions

Vais-je conserver une sensibilité au niveau du ventre ?

Après une abdominoplastie, il se peut que vous notiez une perte de sensibilité autour de la zone du nombril. Cette perte de sensations est le plus souvent temporaire et la sensibilité réapparaît après quelques mois (3 à 12 mois en général).

Quand pourrais-je reprendre le sport ?

En général, et selon votre état de santé, il vous sera possible de reprendre une activité sportive au bout de 6 semaines.

Sachez cependant que les sports plus intenses ou violents (les sports de contact ou de combat par exemple) ne pourront être repris qu’après 3 mois.

Peut-on faire une abdominoplastie à tout âge ?

Pour pouvoir envisager une abdominoplastie, il faut avoir au minimum 18 ans.

Notez que c’est votre condition physique et votre hygiène de vie qui seront plus importantes que votre âge pour savoir si l’intervention est possible dans votre cas.

Une abdominoplastie sans cicatrice est-elle possible ?

Non. Qu’il s’agisse d’une abdominoplastie complète ou localisée, l’intervention laisse des cicatrices. Elles sont le plus souvent positionnées de manière à être le plus discrètes possible : dans le creux du nombril et la partie recouverte par la culotte, si bien qu’on le les voit pas.

Votre chirurgien pourra prévoir, en fonction de votre cas particulier, la localisation et la taille de la cicatrice. Il devra alors vous en informer, afin que vous puissiez prendre votre décision en connaissance de cause.

Y a-t-il nécessairement une transposition de l’ombilic ?

Cela dépend de la technique utilisée. Dans le cas d’une abdominoplastie complète, il y a transposition de l’ombilic, c’est-à-dire que le nombril est repositionné après que la peau a été retendue.

En revanche, la mini-abdominoplastie est une intervention sans transposition de l’ombilic.

Une abdominoplastie après grossesse gémellaire peut-elle être prise en charge ?

L’abdominoplastie peut être en partie remboursée par la Sécurité Sociale après une grossesse gémellaire. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à faire une demande d’entente préalable.