Chirurgie esthétique : quelle prise en charge par la Sécurité sociale ?

De plus en plus de personnes en France ont recours à la chirurgie esthétique. Avec les nouvelles et nombreuses avancées technologiques, les opérations sont de plus en plus sûres et facilement réalisables.

Cependant son coût est encore très important et peut être un frein majeur pour ceux qui ont envie de franchir le pas. La chirurgie plastique reste encore assez peu prise en charge par la Sécurité sociale, il est donc important de connaître les conditions qui peuvent amener à un remboursement.

Chirurgie réparatrice ou chirurgie esthétique ?

Pour tout ce qui concerne la prise en charge et les remboursements, la Sécurité sociale distingue deux types d’actes qui concernent la chirurgie dite plastique :

  • Les actes de chirurgie réparatrice font suite par exemple à un traumatisme, à un accident, à une maladie et sont considérés comme un acte médical à but thérapeutique qui vise notamment à redonner au corps du patient son intégrité. Ils sont remboursés.
  • Les actes de chirurgie esthétique, qui n’ont pas, pour la Sécurité sociale, de visée thérapeutique mais uniquement une amélioration de l’apparence physique ne sont pas pris en charge.

Opérations à l’étranger et remboursements

Afin de trouver une solution face aux coûts importants des opérations en France, il existe la possibilité de se faire opérer à l’étranger à des tarifs bien plus avantageux. Attention toutefois à bien choisir le médecin qui réalisera l’intervention, de même que la clinique.

Novacorpus garantit à ses patients un confort, une sécurité et une qualité de soins au moins équivalente aux grandes cliniques parisiennes.

Concernant les remboursements, il faut savoir qu’en vertu de la loi européenne, un patient qui se fait opérer dans un autre pays de l’Union européenne sera remboursé comme en France. Attention, donc : si l’opération n’est pas remboursée en France, elle ne sera pas non plus remboursée à l’étranger.

Les prises en charge possibles

Avant tout, sachez que pour obtenir un remboursement il faut faire remplir par le chirurgien un formulaire d’accord préalable à transmettre à la Sécurité sociale avant l’intervention.

Par ailleurs, concernant la chirurgie plastique les dépassements d’honoraires sont très courants et les montants de remboursement peuvent être bas en comparaison.

Quelles sont donc les prises en charges possibles par l’Assurance maladie ?

Chirurgie plastique du corps et de la silhouette

Les opérations du corps et de la silhouette sont des interventions très populaires et très souvent demandées par les patients, elles peuvent être prises en charge dans certains cas :

Chirurgie esthétique de la poitrine

La chirurgie de la poitrine peut être prise en charge si elle fait suite à des problèmes de santé. Ainsi par exemple une reconstruction mammaire après une ablation du sein due à un cancer sera intégralement remboursée par l’Assurance maladie.

De même, la réduction mammaire, qui peut notamment contribuer à améliorer des problèmes de dos, peut également faire l’objet d’un remboursement.

L’augmentation mammaire ne sera remboursée que dans 3 cas bien précis :

  • selon la forme des seins : s’ils sont dit « tubulaires» ;
  • selon leur taille : s’ils sont plus petits qu’un bonnet A ;
  • si l’asymétrie entre les seins est trop importante.

Notez qu’une augmentation mammaire coûte environ 6.000 € en France, et que Novacorpus peut vous faire économiser jusqu’à 50 % du prix de l’intervention, soit 3.080 € d’économie.

Chirurgie du ventre et du corps

La liposuccion, qui consiste à retirer en les aspirant les surplus de graisse sur les jambes, le ventre, les fesses, les cuisses ou les bras, ne sera remboursée que si elle fait suite à une très importante perte de poids, par exemple après une chirurgie pour lutter contre l’obésité (anneau gastrique, sleeve, bypass).

En France, une liposuccion peut coûter entre 3.120 et 4.800 €. Avec Novacorpus, une opération à Istanbul revient entre 1.685 et 2.420 € et entre 2.170 et 3.690 € en Belgique. Soit des économies pouvant aller jusqu’à 50 % du prix pratiqué en France.

L’abdominoplastie, qui consiste à retirer les surplus de peau abîmée et à retendre la peau du ventre, n’est prise en charge que dans le cas où la peau recouvre en partie le pubis.

Chirurgie esthétique du visage

La rhinoplastie

Il est possible d’être remboursé d’une opération du nez si elle fait suite à un traumatisme (accident, fracture), à une malformation congénitale, ou si la cloison nasale entraîne une réelle gêne respiratoire.

En revanche une opération pour des raisons purement esthétiques (nez trop long, trop gros, bosse sur l’arrête etc.) ne sera pas remboursée par la Sécurité sociale.

À titre d’exemple, une opération du nez peut coûter entre 3.600 € et 5.400 € en France, alors que la base de remboursement de la Sécurité sociale se situe entre 175 et 347 €. En comparaison, vous pouvez faire avec Novacorpus jusqu’à 55 % d’économie.

Blépharoplastie & lifting

Les opérations de rajeunissement du visage comme les liftings ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale.

En choisissant Novacorpus, vous pouvez payer 2.770 € pour un lifting cervico-facial réalisé à Istanbul, au lieu des 8.100 €, prix habituellement pratiqué en France.

En revanche les opérations de la paupière, notamment supérieure, peuvent être prises en charge si la gêne est réelle, que la paupière fonctionne mal ou bien qu’elle obstrue la vue.


Connaître nos tarifs pour la chirurgie esthétique