Quelle durée de vie pour vos prothèses mammaires ?

La durée de vie des prothèses mammaires n’est pas illimitée. Elle n’est pas fixe non plus et varie selon les patientes. Pour savoir quand il est temps de changer son implant mammaire, il y a plusieurs questions à se poser et différentes démarches à respecter.

Découvrez comment savoir quand vous devez changer vos prothèses mammaires.

Qu’est-ce qu’une augmentation mammaire ?

Une augmentation mammaire consiste à insérer une prothèse dans le sein pour en augmenter le volume soit dans un but esthétique, soit dans un but de reconstruction (pour le réparer).

Cette prothèse est une enveloppe en silicone ou en polyuréthane qui contient soit du sérum physiologique soit du gel de silicone. Elle se présente sous différentes formes :

  • Lisse, moins utilisée car elle favorise le risque de rotation de l’implant.
  • Texturée : pour permettre une meilleure adhérence aux tissus et une réduction du risque de coque* tout autour.

Tous les implants mammaires ne se valent pas. C’est pourquoi il est important de choisir des marques sérieuses comme Mentor® (l’une des marques les plus utilisées au monde), par exemple.

Qu’est-ce qui influence la durabilité des implants mammaires ?

Aujourd’hui, plusieurs dizaines de milliers de femmes sont porteuses d’une prothèse mammaire en France. Toutes ne sont pas égales devant la durée de vie de leurs implants mammaires. Si on considère que la moyenne est de 10 à 15 ans, plusieurs facteurs ont cependant une influence :

  • La qualité de l’implant : découvrez nos 8 critères de sélection permettant d’assurer sa tranquillité pendant une longue période.
  • La réaction de la patiente : chaque femme est différente. Certaines développent des coques* qui participent à l’usure prématurée de l’implant, d’autres réagissent bien et leur prothèse dépasse la durée de vie moyenne.
  • La régularité du suivi : lorsque la patiente procède à un suivi sérieux, elle augmente la longévité de son implant :
  • contrôle annuel, associé, en cas de doute, à une échographie ou à une mammographie, dans les 10 premières années.
  • échographie mammaire annuelle et systématique au-delà de 10 ans.

Le contrôle permet de s’assurer de l’intégrité de l’implant et de le maintenir tant qu’aucun signe d’usure ou de détérioration n’est

Quand changer ses implants mammaires ?

  • Quand l’évolution esthétique de la prothèse devient gênante pour la patiente.
    En effet, avec le temps et le vieillissement, il arrive que la prothèse soit moins bien positionnée et demande un réajustement.
  • Quand la prothèse est visible soit depuis le début, soit à la suite d’un changement du sein, lié à une variation du poids, une grossesse ou l’évolution du temps.
  • Lors d’une détérioration ou usure de la prothèse, observée à l’échographie mammaire.

Notez que plus l’implant respectera votre morphologie et sera proportionné, plus sa durée de vie en sera améliorée car il ne forcera pas sur les tissus.

* Coque : réaction de défense de l’organisme qui consiste en un durcissement des tissus autour de la prothèse. Concerne 3 à 5 % des femmes, mais seulement 1 % au point de devoir subir une nouvelle intervention.