La PKR pour traiter la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme

Vous souffrez de troubles visuels, mais présentez une contre-indication à la technique du femtolasik ? Rien n’est perdu. En effet, si votre cornée est trop fine ou qu’une première opération a produit un volet incomplet, une seconde chirurgie des yeux reste possible. L’opération PKR est une technique de surface efficace, utilisée en seconde intention pour corriger la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme.

Qu’est-ce que l’opération PKR ?

La PKR, ou PhotoKératectomie Réfractive, est une technique laser initiée à la fin des années 80. À l’origine utilisée pour corriger la plupart des troubles visuels, elle s’est ensuite limitée à quelques cas pour céder sa place à la technique du Lasik (méthode aujourd’hui abandonnée) puis du femtolasik, dont les effets sont plus rapides et le procédé plus confortable.

Quand recourt-on à la PKR ?

Nous ne la recommandons que dans les cas de myopie, d’hypermétropie ou d’astigmatisme non opérable par le femtolasik lorsque la cornée est trop fine ou irrégulière.

Superficielle, elle permet de conserver une certaine épaisseur cornéenne. Les partenaires de Novacorpus ne l’utilisent que dans ces cas précis ou quand une première opération de la myopie avec la technique du femtolasik a entraîné la création d’un volet incomplet (c’est l’une des très rares complications du femtolasik lors de la découpe du capot).

En quoi consiste cette technique de surface ?

La PKR consiste, sous anesthésie locale, en un retrait manuel de l’épithélium, une fine couche de tissu de la cornée, puis en une sculpture à la surface de cette même cornée, deuxième étape pratiquée à l’aide du laser Excimer.

On parle de technique de surface car cette chirurgie oculaire se fait sur le dessus de la cornée. Ainsi, les rayons de la courbure sont modifiés pour corriger le trouble visuel. Cela évite d’atteindre les couches plus profondes ou de retirer trop d’épaisseur de la cornée.

Quelles sont les étapes de l’opération de la myopie, de l’hypermétropie ou de l’astigmatisme avec la PKR ?

L’opération se déroule en 4 étapes :

  1. anesthésie locale par collyre ophtalmologique ;
  2. retrait manuel de l’épithélium ;
  3. sculpture de la cornée à l’aide du laser Excimer ;
  4. pose d’une lentille pansement.

La chirurgie réfractive dure, avec cette technique de surface, environ 5 mn par œil. Le traitement laser en lui-même, quant à lui, s’étend sur 10 à 30 secondes.

L’eye tracker pour une sécurité maximale

Notez que durant l’opération, pour un maximum de sécurité, on active l’eye tracker, dispositif qui « suit » l’œil quand il bouge. Ainsi, les mouvements réflexes de l’œil ne gênent pas le fonctionnement du laser. On dit que ce système optimise le « centrage » de la correction pour la rendre fiable et précise.

Avantages et inconvénients de la chirurgie réfractive par PKR

Les avantages de la méthode PKR sont :

  • l’absence de découpe d’un capot cornéen ;
  • la possibilité d’opérer des cornées fines et irrégulières ;
  • une opération encore plsu rapide qu’avec le femtolasik (qui kui, implique d’utiliser deux lasers différents);
  • Nul besoin d’un arrêt de travail.

Les inconvénients de la PRK sont les suivants :

  • récupération relativement lente (1 à 3 semaines) ;
  • douleurs possibles pendant 24 à 48 h (antidouleurs préventifs systématiques) ;
  • cicatrisation parfois excessive (la mitomycine permet de limiter cet effet).

Suites opératoires et récupération

  • Vision floue : juste après l’opération, il n’est pas rare de se retrouver avec une vision floue et une acuité visuelle qui n’est pas encore optimale. Cela ne doit pas vous inquiéter. C’est un effet provisoire qui peut se prolonger durant 2 à 4 semaines selon votre cicatrisation. Il faut laisser un temps de récupération à l’œil pendant lequel l’épithélium va se reconstruire.
  • Les douleurs sont prévenues par des collyres et des comprimés antalgiques mais elles peuvent persister pendant 1 ou 2 jours.
  • Ne vous frotter pas les yeux ! Mieux vaut résister à l’envie,  même si l’œil a tendance à pleurer au début. Le pansement posé lors de l’opération a pour but de calmer cet effet.

Recommandations après une opération des yeux par PKR

  1. Dans les jours qui suivent une chirurgie réfractive, mieux vaut ne pas reprendre le volant. Respectez un délai d’environ 5 jours.
  2. La technique de surface ayant retiré l’épithélium cornéen, évitez également le contact de vos yeux avec l’eau ou tout autre liquide pendant une dizaine de jours. Ne maquillez pas non plus vos yeux.
  3. Dans les mois qui suivent une chirurgie des yeux, il est conseillé de porter des lunettes de soleil afin de protéger votre cornée des ultraviolets.

Prix d’une opération par PKR

Pour une opération des yeux avec Novacorpus, comptez à partir de  498 € par œil dans notre clinique d’Istanbul en Turquie, et 1 240 € dans celle de Grenoble en France. Les tarifs généralement constatés en France peuvent aller jusqu’à 1 750 €.

Novacorpus vous permet donc de réaliser des économies allant jusqu’à 60 %, par rapport au prix habituel.


Définition :

Épithélium : couche superficielle de cellules protégeant la cornée.


le LASIK femtoseconde    Implants intraoculaires